Pour un sac à dos plus léger : astuces et conseils en matériel

En voyage ou en randonnée, on porte notre maison sur notre dos. D’où l’importance du poids de notre sac ! Si celui-ci est trop lourd, nous ne ferons pas long feu… Cependant, comme nous voulons être paré à toute éventualité, notre sac peut s’alourdir rapidement.
Voici quelques astuces et conseils pour réduire le poids du sac à dos, notamment en trouvant des objets et des produits qui soient le plus polyvalent possible. 

sac-a-dos-hitchhike-queenstown

A savoir : cet article sera régulièrement remis à jour. En effet, j’ai trouvé ces informations à travers des livres, des blogs, des conseils d’amis et de voyageurs, mes propres expériences… Et j’en apprends encore ! Je partagerais donc mes nouvelles découvertes sur cette page.


Santé, hygiène et beauté

  • Le savon de marseille : savon à tout faire
    Incontournable en voyage ! Ce savon peut servir pour nettoyer la peau, les cheveux, le linge, la vaisselle… Il est en plus biodégradable, et respectueux de la nature. Il faut tout de même savoir qu’il a tendance à assécher la peau… C’est pourquoi je conseille d’utiliser ensuite une crème hydratante.
    J’ai essayé aussi le savon magique du Dr Bronner’s : une vraie merveille ! C’est un savon qui a les mêmes vertus et la même polyvalence que le savon de Marseille, mais il est bien plus agréable pour la peau et les cheveux. Il est lui aussi biodégradable et naturel.
    Le savon d’Alep, ancêtre du savon de Marseille et ayant les mêmes qualités que celui-ci, pourra aussi vous satisfaire.
  • La Maïzena, secrètement shampooing sec
    Si vous avez des cheveux à tendances grasses, la Maïzena est un excellent moyen pour redonner à vos cheveux leur éclat, comme si vous veniez de les laver ! (Hé ouais, ça surprend !) Pas besoin de mouiller les cheveux, il suffit de saupoudrer votre cuir chevelu sec de quelques pincées de Maïzena. Frottez et massez votre cuir chevelu, la tête vers le bas. Puis brossez vos cheveux, jusqu’à ce que l’on ne voit plus de poudre blanche. Le résultat est étonnant et très satisfaisant. Ainsi, en gardant un petit sachet de Maïzena dans votre trousse de toilette, même si vous n’avez pas la possibilité de vous laver les cheveux pendant le voyage, vous pourrez donner l’impression que vos cheveux sont propres. Réduire le nombre de shampooings fera aussi du bien à vos cheveux, qui auront tendance à être de moins en moins gras.
  • Le yaourt ou l’huile, alternatives surprenantes du démaquillant
    Au lieu de voyager avec une bouteille de démaquillant, c’est-à-dire un produit de beauté supplémentaire à porter dans le sac, on peut aussi se démaquiller simplement avec du yaourt !  L’huile d’amande douce, ou d’olive, fonctionne aussi parfaitement pour se démaquiller.
    On peut aussi opter pour des lingettes démaquillantes, ce qui sera toujours moins lourd qu’une bouteille de crème démaquillante. Toutefois, pour le respect de l’environnement, vérifiez qu’elles soient bien biodégradables !
  • Le baume du tigre, puissant guérisseur
    Très efficace, le baume du tigre est principalement utilisé pour soigner les douleurs musculaires et articulaires. Cet onguent, issu de la médecine chinoise, débouche aussi le nez quand vous êtes enrhumés, soulage les piqures de moustiques, les migraines et les maux de tête, la toux…
    Des Taïwanais, rencontrés en stop sur les routes de Nouvelle-Zélande, m’avaient révélé que mettre une goutte sous le nez permet de rester éveillé quand on est très fatigué. Apparemment, selon leurs dires, ce serait une astuce des étudiants asiatiques en période de révision d’examens !
    Attention à bien vous laver les mains après l’usage (usage externe uniquement), car vous devez éviter le contact avec les muqueuses, comme les yeux et les parties intimes. En effet, ce produit, qui donne des sensations chauffantes, est très puissant : cela pourrait vous irriter s’il était en contact avec vos muqueuses.
    baume-du-tigre
  • La crème Weleda au calendula
    Cette crème hydrate visage et corps, et soulage la peau irritée. Elle se révèle très efficace contre la peau asséchée par le froid (crevasses et gerçures). L’avantage de cette crème biologique, c’est qu’elle peut aussi s’appliquer sur les parties intimes en cas d’irritation.
  • La pommade au calendula
    Surnommée « pommade magique » par une amie qui me l’avait conseillée, cette pommade soulage toutes les petites plaies et brulures ! Elle peut s’utiliser aussi contre les boutons d’acné. Je l’utilise souvent pour éviter d’avoir les lèvres gercées.
  • Le beurre de karité
    Excellent hydratant, le beurre de karité peut s’appliquer sur le visage, le corps et les cheveux.
    Si vous êtes malade, vous pourrez réchauffer votre corps en frictionnant votre poitrine avec ce produit.
    Quand j’étais malade d’une bronchite, une amie sénégalaise m’avait conseillé de chauffer une cuillère de beurre de karité jusqu’à ce qu’il soit fondu, et de l’avaler (Pour cette astuce, je vous conseille de vous assurer que le produit soit biologique et/ou pur). Ce conseil s’était révélé très efficace : le beurre de karité (bien qu’ayant mauvais gout) avait soulagé ma gorge irritée et diminué ma toux pendant quelques heures.
  • Une crème antiseptique, cicatrisante et anti-brûlure
    Cette crème pourra à la fois guérir vos coups de soleil, vos brûlures, mais aussi les coupures et les plaies peu profondes. J’en avais trouvé une, en Nouvelle-Zélande, du nom de Soov Cream (Antiseptic Pain Relief). N’hésitez pas à en parler à votre pharmacien pour en dénicher une.
    Toutefois, sachez que pour des blessures béantes et profondes, cette crème ne conviendra pas : il vaudra mieux se tourner vers un antiseptique habituel, tel que la bétadine ou l’alcool.
  • Contre les brûlures, de l’Aloe Vera ou du miel
    Si vous êtes dans un pays où l’on trouve de l’Aloe Vera dans la nature, vous pourrez soigner facilement vos brûlures et vos coups de soleil, grâce à cette plante. Le miel est également un remède efficace pour les brûlures superficielles.
  • Les huiles essentielles
    Elles portent bien leur nom, et pourront guérir et soulager bien des maux, juste avec quelques goutes. Le mieux est de vous référer directement à des livres sur les huiles essentielles, ou bien de demander conseil à votre pharmacien, pour constituer votre trousse à pharmacie personnelle.

Les vêtements

Meknes-Jorge-sac

  • La serviette microfibre
    Très connue des voyageurs, la serviette microfibre est une alternative pour éviter les lourdes serviettes habituelles. Elle est légère, sèche rapidement, ne prend pas de place… Bon, l’inconvénient, c’est qu’elle est un peu moins agréable sur la peau, pour se sécher. Mais en vérité, avec le temps, on s’y habitue. Et puis, quand quelqu’un nous propose une serviette normale, c’est un petit bonheur !
  • Le « jegging », au lieu d’un lourd jean
    Personnellement, j’aime beaucoup porter des jeans. Mais, le problème, quand on voyage, c’est leur poids : un jean, c’est lourd ! Or, un type de vêtement se développe depuis quelques années, le « jegging » : un pantalon hybride entre le jean et le legging ! On y retrouve l’élégance du jean, ainsi que le confort du legging et surtout sa légèreté. Un bon compromis, pour pouvoir continuer de porter un jean léger en voyage.
  • Le foulard, vêtement multi-fonction
    Selon moi, le foulard est indispensable dans le sac à dos. En plus d’être utile pour respecter des codes vestimentaires de certains pays (moyen-orient, visites de lieux sacrés…), il pourra vous protéger du froid, des coups de soleil, des insolations, du vent, du sable, de la poussière… De plus, vous pourrez aussi l’utiliser comme un paréo, une robe, un haut, une serviette à la plage… Incontournable !

Voici une petite vidéo, trouvée sur Youtube, pour vous donner des idées pour transformer votre foulard en robe ou en petit haut.

  • Le « Buff » : deux en un, bonnet et écharpe !
    Le Buff est bien pratique, puisqu’il peut vous servir à la fois d’écharpe, de bonnet ou de chapeau. Vous pouvez en trouver des légers en synthétique ou en coton, utiles pour toutes sortes de climats. Il en existe aussi en polaire, bien plus chaud pour l’hiver.
    Voici un lien avec différentes techniques d’utilisation du « buff ».buff_original_howtowear
  • Le pantalon-short de rando
    Certes, il n’est pas très sexy, je vous l’accorde. Mais il est avantageux sur la route ! Selon vos besoins, vous pourrez avoir deux vêtements en un : pantalon et short ! Il est également très léger, et parfait pour travailler dans les fermes en woofing.
  • Le sarouel
    A la mode dans des pays chauds, notamment dans certaines régions d’Afrique ou d’Asie du sud-est, ce pantalon léger est une merveille pour voyager ! En effet, il est facile à laver et à sécher, et il vous protégera du soleil et des moustiques. De plus, il respecte aussi les moeurs et les codes vestimentaires de certains pays, qui considèrent la jupe et le short indécents. Vous en trouverez facilement sur la route, de toutes les couleurs, de toutes les formes, et avec tous les motifs inimaginables. Elégant et confortable, moi j’adore !
  • La polaire
    Légère, sèche rapidement, chaude… Essentielle !
  • Les guêtres
    Au lieu de vous trimballer plusieurs grosses chaussettes hautes, prenez plutôt une paire de guêtres, en acrylique ou en laine. Elles pourront vous protéger les mollets du froid, en l’associant avec des chaussettes basses, ou bien vous servir pour réchauffer vos bras. De plus, avec un bout de ficelle, elles pourront devenir des chaussettes.
    Les guêtres pourront également vous être utiles si vous faites de l’équitation, pour protéger vos mollets.

Matériel de voyage et de camping

Pour toutes sortes de matériel de camping (tente, duvet, tapis de sol, cuisine, sac à dos, trousse de toilette…) vous trouverez des produits ultra-légers dans des magasins spécialisés, tels que Décathlon, le Vieux Campeur, Katmandou, Go Sport… Vous y trouverez votre bonheur ! Choisissez des objets le plus léger possible. Bien qu’ils soient plus chers, vous serez heureux qu’ils allègent votre sac à dos !

  • Un drap de sac de couchage / sac à viande
    Même si vous voyagez sans duvet, prenez au moins ce drap ! Très léger, cela vous assura de dormir dans un endroit propre, n’importe où, que ce soit dans une auberge ou chez l’habitant. Vous pouvez en trouvez en coton, mais je conseille ceux en soie, bien plus légers et offrant quelques degrés de chaleur en plus.

Divertissement

  • Une liseuse électronique pour les passionnés de lecture
    Honnêtement, je n’ai encore jamais voyagé avec. Mais une amie, grande lectrice et médiathécaire, en utilise une, et me l’a vivement conseillé ! Au lieu de voyager avec une dizaine de livres, elle transporte juste sa liseuse, et stocke ainsi toutes les publications numériques qui l’intéressent. L’appareil est doté d’un écran spécialement conçu pour la lecture (il y a donc moins de risques d’avoir mal aux yeux avec une liseuse qu’avec une tablette ordinaire). Autre avantage : on peut lire aussi dans le noir.

D’autres astuces à venir !


Mathilde P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *