Les petits plaisirs à… Sucre (Bolivie)

• Aller faire les courses au Marché Central ou au Marché Campesino, et se poser pour déguster des jus de fruits exotiques frais.
• Flâner à la Place 25 de Mayo, au parc Bolivar, dans les rues blanches du centre-ville…
•  Admirer le coucher du soleil et la vue sur la ville à La Recoleta, un endroit à l’architecture ravissante.
• Partir en randonnée dans la campagne environnante avec Condor Trekkers.
• S’émerveiller des oeuvres indigènes et des tissages incroyables du musée d’art indigène, « Museo De Arte Indigena – ASUR, Fundación Antropólogos del Surandino ».
• Découvrir des oeuvres originales, voire provocantes, de jeunes artistes locaux, à « No Estudios Tattoo », à la fois galerie d’art et salon de tatouage.
• Admirer les oeuvres traditionnelles d’artistes locaux à la galerie « Arte y Cultura ».
• S’offrir ou prévoir d’offrir un vêtement élégant en alpaga, des petits souvenirs ou des objets en aguayo, à la boutique Alpaga Andina, dans la rue Calvo.
• Prendre un café dans le charmant patio commun de la Taverne et de l’Alliance Française de Sucre ou dans le jardin fleuri du café La Guarida.
• Se régaler des plats de cuisine bolivienne aux restaurants Florin, Pueblo Chico et Vieja Bodega (leur « Pique a lo Macho » est à essayer !), de cuisine végétarienne bolivienne au Café Condor et au Germen, de cuisine italienne au Papa Vero et au Monterosso, de cuisine asiatique au Chifa Thai, de cuisine française au Murano et à La Taverne.
• Déguster les succulentes salteñas de Flores ou du Patio, salteñarias dans la rue San Alberto.
• Les cheesecakes aux fruits de la passion (« maracuya ») du café Métro, situé sur la Place 25 de Mayo.
• Savourer les bières artisanales du Goblin, ainsi que les cocktails et la chicha artisanale de la Quimba.
• Prendre un verre dans l’ambiance festive du Joy Ride café et des autres bars de la rue Nicolas Ortiz.
• S’amuser durant les concerts enivrants de l’Irish Pub O’Finnigan’s.
• Aller danser avec les amis dans les discothèques Kultur Berlin et Mitos, tard dans la nuit.
• Se loger dans les superbes chambres d’hôtes de La Selenita, dotée d’un jardin ravissant, avec une vue saisissante sur la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *