Quel instrument de musique choisir pour accompagner le voyage ?

“ La musique est peut-être l’exemple unique de ce qu’aurait pu être – s’il n’y avait pas eu l’invention du langage, la formation des mots, l’analyse des idées – la communication des âmes.” affirmait l’écrivain Marcel Proust. Un instrument de musique sur la route est en effet un excellent moyen de créer du lien avec des locaux et d’autres voyageurs, de rythmer vos pas, de rompre la solitude des soirées au coin du feu de camp, et d’accompagner les autres musiciens que vous rencontrerez lors de vos périples. Lequel choisir d’emmener ?


La guitare
Internationale, la guitare est un des instruments les plus célèbres et les plus appréciés dans le monde. Certes, en avion, elle peut se révéler bien onéreuse, car il y a de fortes chances pour qu’elle voyage en soute… En revanche, sur la route, en voiture ou en van, elle est facile à embarquer. En stop aussi : son dos peut servir à coller une feuille avec la destination ! Un panneau original pour attirer l’attention des conducteurs !
Par ailleurs, vous pouvez partir sans guitare dans votre destination, et en acquérir une sur la route. Les guitares de seconde main, ayant parfois appartenues à d’autres voyageurs, sont faciles à trouver, sur internet ou de bouche à oreille.
L’inconvénient d’une guitare, c’est qu’elle reste très encombrante pour un voyage en sac à dos.

Le Ukulélé
Si vous jouez déjà de la guitare, vous aurez des facilités pour apprendre le ukulélé, son petit cousin. Bien que les notes de ses cordes soient différentes, la technique reste la même. Il suffit donc de prendre l’habitude de jouer avec quatre cordes, de s’adapter aux notes différentes et d’apprendre de nouveaux accords. Les cordes correspondent aux notes : SOL – DO – MI – LA.
L’avantage du ukulélé, c’est qu’il est petit, léger, facile à transporter… Et il passe dans l’avion en bagage à main sans problème ! Si vous souhaitez en acquérir un, je vous recommande toutefois d’en acheter un de bonne qualité, autant dans le bois que dans le son. En effet, on trouve facilement des ukulélés bon marché, présentés comme des jouets pour enfants, avec un son strident, qui devient assez vite agaçant… C’est pourquoi, il est préférable d’investir dans un instrument de qualité dans un magasin de musique : ce ukulélé deviendra, de toute façon, votre fidèle compagnon pendant de nombreuses années !

Le Charango
Cousin du ukulélé, la petite guitare sud-américaine de dix cordes à de quoi charmer ! Ses dix cordes sont en binôme, ce qui signifie que cela revient à jouer avec cinq cordes. Les cinq paires de cordes correspondent aux notes ( de haut en bas ) : MI – LA – MI (une à l’octave inférieur) – DO – SOL.
Traditionnellement fabriqué avec une carapace de tatou, un petit animal d’Amérique latine en voie de disparition, le Charango est maintenant construit en bois, afin de protéger ce mammifère  en danger. Pourtant, le braconnage et le traffic de carapaces de tatous continuent malheureusement… C’est pourquoi, si vous achetez cet instrument, il est important d’en choisir un en bois.

Petits instruments de percussions
A travers chaque continent, dans beaucoup de cultures différentes, on retrouve des petites instruments de percussions légers, faciles à utiliser, pour rythmer et accompagner les mélodies, durant les fêtes. Entre les chajchas, les 9ra9eb, les cascabeles, les grelots, les clochettes, les maracas, les castagnettes… Il y a beaucoup de choix ! Ça ne prend pas beaucoup de place et de poids dans le sac à dos, et cela peut se révéler être une touche musicale pertinente et harmonieuse dans les boeufs musicaux.
L’harmonica
Fameux compagnon du cowboy solitaire dans les clichés que véhiculent les westerns, l’harmonica est en effet bien pratique pour voyager. Pas encombrant, il peut vous accompagner partout, et vous permettre d’inventer de nouvelles mélodies sur la route !
Les flûtes
Flûtes de pan, quenas, sifflets… Les mélodies aiguës de ces petits instruments à vent sauront bercer vos pas, sans prendre de place et de poids dans le sac à dos. Pratique et mélodieux !

 

Et vous ? Quel instrument de musique avez-vous choisi en voyage ?

 

Mathilde Pichot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *